9 octobre 2014

Sujets pour stimuler notre esprit critique

Comment choisir son psy


© ioannis kounadeas - Fotolia.com
Je vous propose un premier article qui pose la question du choix. Dans tout choix il y a une prise de risque et quelque chose qu'on laisse.

Dans cet article, je relèverai une méconnaissance quant à la profession de coach. Assimilé à un entraîneur, le coach serait un consultant qui donnerait des conseils et prendrait des décisions à la place de son client.

Antoine Dupuy (psychologue clinicien) lui aussi échange parfois avec ses patients, "mais mesurément": "le psy n'est pas un coach, il n'est pas là pour dire comment vivre, pour prendre les décisions à la place de son patient, mais bien pour l'aider à identifier ses désirs", explique-t-il.
Voir article



Une psychothérapie peut contribuer à gérer un problème professionnel


Bien sûr ! Aujourd'hui le psy ne peut négliger la notion systémique d'une souffrance : environnement professionnel, familial, économique, géopolitique, culturel, etc .... Ne voir que la seule responsabilité de la personne, son passé serait une méconnaissance.

Voir article

Crise: les psys s'interrogent sur leur rôle

Dans un contexte économique et social plus dur, suggérer aux patients qui vont mal de changer leur manière de penser ne suffit plus.

Voir article

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...