22 juillet 2012

Accueil humaniste et global de la personne

Rodin - le baiser
Absence de communication dans le couple, blocages face à l'autre, difficultés à s'engager, manque d'énergie, de désir, de plaisir ... il n'y a pas de fatalité, vous voulez en parler

Lors de la première consultation, il s'agit de définir le cadre de travail et le contrat de développement :
  • Psychothérapie : Est ce un travail en profondeur, de connaissance de soi...
  • Sexothérapie : Est ce un travail comportemental et bref pour ce qui concerne le développement de son énergie sexuelle,  des dysfonctions sexuelles, les difficultés dans le couple....  
  •  Psychothérapie et Sexothérapie : il est possible de travailler les deux dimensions en parallèle. Pour cela, j'oriente vers un confrère dans l'un des domaines

Par humanisme, je retiens la vision de Montaigne :
l'homme est digne inconditionnellement, et non pour avoir satisfait à tel ou tel critère d'excellence. L'autre idée de cet humanisme est que nous dépendons tous les uns des autres pour nous former et transformer.
  • "Tout homme, même le plus faible, même le plus diminué, possède encore en lui cette capacité imprévisible de changement .. Chaque homme, souligne Montaigne, porte la forme entière de l'humaine condition."
  • "la grandeur proprement humaine réside selon Montaigne dans l'agilité, la souplesse, la capacité d'ouverture, d'adaptation, de la transformation de soi au gré des rencontres et des épreuves de la vie."

La posture humaniste confirme l'importance de l'alliance et de la confiance dans le processus de guérison lors d'une thérapie, au-delà des savoirs et de l'expérience. Cette posture d'humilité est une qualité qui demande au thérapeute d'accepter l'idée que lui-même grandit avec son client est que le client connaît les réponses à sa difficulté. 


Ne plus considérer certaines maladies comme incurables est un grand pas. Néanmoins, le thérapeute peut dépasser le "on ne peut pas dire aux gens ce qu'ils doivent faire" et "je ne peux pas vous aider, c'est à vous de vous aider vous-même." (voir paragraphe Le schizophrène courageux, p 228, Que dites vous après avoir dit bonjour, d'Eric Berne, ed. Tchou) : Il est réellement possible de donner aux gens la permission de faire ou de cesser de faire certaines choses qu'on leur a inlassablement répété de faire quand ils étaient petits.
En Haute Normandie, les entretiens ont lieu à Rouen ou Dieppe, sur rendez-vous

    LinkWithin

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...