8 octobre 2013

Consultant coach, une histoire de marteau ?

Sans aller chercher le pour quoi de l'émission sur la formation continue sur France2 a été programmée
maintenant (formation continue, le grand détournement), ni pourquoi les clés du château sont souvent confiées à des organismes privés ni analyser les conséquences de telles décisions, j'aimerais vous présenter le dernier métier de cette Saga des métiers : le consultant-coach.


Le consultant-coach est gourmand en formation et ressources pour accéder à la "posture de coach" et faire ensuite accéder son client à cette posture par l'acquisition d'une boîte à outils : panoplie essentielle qui semble compléter, selon le marketing du marché du coaching, celle de simple consultant qui n'a pas appris certains des rudiments importants pour pouvoir intervenir.

Pour illustrer cette idée de boîte à outils, il semble que dans le domaine du coaching, une anecdote circule dans les salles de formation le "coup de marteau"et qu'une erreur de lecture de l'anecdote ait été faite  : l'histoire du Technicien d'Eric Berne. De ce fait, beaucoup de marteaux sont vendus.  

Voici l'histoire du Technicien et son coup de marteau, telle qu'elle a été traduite dans le livre d'Eric Berne, Structure et dynamique des organisations et des groupes, page 21. En parlant de son ouvrage, Eric Berne écrit :

La boite à outils, gouffre financier 
Cet ouvrage s'adresse aux personnes  intéressées par les groupes et par les dysfonctionnements des groupes et des organisations. Il est conçu comme un ouvrage scientifique et non comme un manuel pratique à l'usage des dirigeants. L'approche est similaire  à celle du technicien appelé pour une panne de chaudière; il a trouvé une valve coincée, l'a dégagée d'un coup de marteau., l'a remise en service et a envoyé une facture de 100$. Le propriétaire s'est plaint du coût pour un simple coup de marteau et a demandé une facture détaillée. Le technicien a répondu : 
- frapper la chaudière avec un marteau = 1$
- savoir où frapper = 99 $.
Ceci pour dire que 99% du texte est consacré à la compréhension pratique du fonctionnement d'une organisation réelle, puisque cette connaissance rend possible l'accompagnement des groupes en difficulté.


Ci-dessous vous pouvez visionner une vidéo qui circule elle aussi comme étant l'explication parfaite de l'acte de coaching et de la boîte à outils du coach (ou de la tête bien pleine du coach).



Mais dans l'anecdote d'Eric Berne, la valeur professionnelle du Techicien n'est ni dans son marteau ni dans le temps (plus ou moins long) qu'il passe à trouver la panne ni dans le coup de marteau lui-même.  Le "savoir où frapper" est l'essentiel de sa compétence, son savoir-faire. Il en est de même du coaching.
  • Dans la relation de coaching, le savoir où frapper est partagé, sinon, nous sommes dans une simple relation de conseil.
  • Ce savoir faire et savoir être dans la relation est souvent une question de pratique plus que de l'acquisition d'outils théoriques.

Dans le paragraphe suivant du livre, page 21, il dit : La mise en pratique suit naturellement pour ceux qui maîtrisent les outils psychologiques ou qui sont désireux d'apprendre au travers de la pratique.


LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...