18 mars 2015

Traitement des troubles chez les enfants et adolescents : une typologie


Typologie Transactionnelle, une ressource pour les personnels de la relation d'aide


Extraits de l'article de James R. Allen et Barbara Ann Allen, AAT vol 24 n°94  Psychopathologie et traitement des enfant et des adolescents : une typologie  


 A l'âge de trois ans, Marie ne différenciait pas les personnes. Elle n'en appelait aucune par son nom et se tournait vers tout un chacun de la même manière. Lorsqu'on la contrariait, elle entrait dans des rages qui duraient des heures; à ces moments-là, elle détruisait les lieux où elle habitait, se blessant elle-même et blessant les adultes, distribuant coups de poing et coups de pied, tirant les cheveux et urinant sur les autres.
L'histoire de sa courte vie de trois ans est tragique. Enlevée à sa mère schizophrène pour cause de négligence et d'abus, elle a été renvoyée de neuf foyers d'accueil différents, laissant une série d'assistantes maternelles partiellement 'sur le carreau'. 
(.....)

Psychopathologie de l'enfant et de l'adolescent : une typologie 
  1. manque d'ajustement entre un enfant particulier et son entourage
    a) problèmes dans l'entourage
    b) besoins ou sensibilités particulières à l'enfant
  2. formation anormale des états du moi
  3. conflits entre états du moi
  4. conflits à l'intérieur des états du moi
  5. extériorisation de conflits internes
  6. problèmes de scénario (narratifs)
    a) décision pathogène
    b) autres aspects anormaux de la formation et du maintien du scénario - problèmes associés à de graves facteurs de stress, - manque ou déformation de la socialisation habituelle du vécu, - modifications narratives

Les enfants viennent au monde avec des sensibilités, des besoins et des tempéraments différents. Certains réussiraient sans doute leur parcours avec à peu près n'importe quels parents tandis que d'autres, à cause de leur sensibilité ou de leur tempérament, seraient un problème pour presque tous. Heureusement, la plupart des parents peuvent s'adapter à des enfants largement différents. Ce qui importe, c'est le degré auquel cet enfant particulier est ajusté avec cette famille spécifique dont il est membre.  Si l'engrenage se fait bien, les enfants sont bien accueillis et validés, il grandissent avec un sentiment de sécurité, de confiance et de compétence pour influer sur le monde.

Hélas, cela ne se produit pas toujours. Un enfant peut arriver au mauvais moment ou, sur un point ou l'autre, recevoir trop ou pas assez. Ce qu'il reçoit pourrait peut-être convenir à un autre enfant, plus grand, plus petit, ou d'un autre tempérament, mais à lui, ou à elle, cela ne convient pas. Souvent, ce manque de correspondance est vécu comme un manque de permission; 

Il est utile de séparer ces problèmes en deux grands types : dans l'un, la difficulté majeure se situe dans l'entourage, dans l'autre chez l'enfant. Bien sûr, il arrive souvent qu'il y ait des problèmes des deux côtés.

 (...)

.................................................

Permissions, Protections

Depuis six mois, j'accompagne un enfant dans son environnement scolaire : il parvient maintenant à se "lancer" dans le contact avec les autres, son vocabulaire s'est enrichi, il différencie les personnes de lui-même et les appelle par leur prénom, enfin, ses crises de violence verbales et physiques ont perdu de leur intensité.
Sa sécurité intérieure se développe le rendant ainsi plus disponible pour les apprentissages.

La première étape du travail a été de créer la relation entre nous pour qu'il se sente protégé et gagne en confiance.  En parallèle, je nommais les émotions à sa place et accueillais avec bienveillance ses colères : Permissions et Protections, deux concepts que l'on trouve en Analyse Transactionnelle, ont été précieux pour l'aider à reprendre, d'une certaine manière, le chemin de sa croissance en diminuant les conflits internes.

Voici la définition de la notion de Permission que donne Eric Berne, fondateur de l'Analyse Transactionnelle : autorisation parentale de comportement autonome. Pour E.Berne, 3 Permissions sont essentielles : Aimer, Changer, Faire les choses bien

D'autres auteurs vont s'intéresser au rôle fondateur de la permission parentale dans la croissance
  • James et Barbara Allen, en 1972 mettent en évidence que tout enfant a besoin de permissions tout au long de son développement psycho social ; ils mettent en évidence 8 permissions principales  :

    - Tu peux exister
    - Tu peux avoir tes propres sensations, pensées et sentiments,
    - Tu peux être toi-même
    - Tu peux entrer en contact avec les autres,
    - Tu peux prendre contact avec ta position de vie existentielle
    - Tu peux changer ta position existentielle
    - Tu peux réussir sur le plan sexuel et sur celui du travail
    - Tu peux trouver ta vie pleine de sens.

  • Woolams propose 8 permissions : existe ; sois conscient de tes sensations ; sens tes émotions ; réfléchis ; sois proche ; sois toi-même ; sois de ton âge ; réussis.
Pour finir la documentation de cet article, une "permission d'exister et être soi-même", celle de Josef Schovanec, déjà cité dans un autre article (à propos des attributions de type journalistique "pervers narcissique", "autiste") : une bien belle leçon de vie pour cet homme, avec autisme, docteur en philosophie et diplômé de Science Po.


LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...