21 décembre 2014

Burnout, une impasse identitaire ?

Je vous souhaite de belles fêtes de fin d'année et une année 2015 emplie d'Amour.


Je est un autre,cette dichotomie est-elle soutenable ?


Le partage fait également partie de mes voeux et à cette occasion, je partage avec vous le témoignage de Loïc Raynal, auteur d'un livre écrit après avoir traversé un Burnout.

 Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse. Nietzsche


Après référence de l'article de Capital, envoyé sur une e-plateforme, partagée par les coachs formés à la pédagogie de Vincent Lenhardt CTReseau :

"A l'épuisement professionnel correspond une série de signes émotionnels, physiques et psychiques.
Apprenons à les identifier.Gare à la surchauffe! Une surcharge de travail, consentie volontairement ou imposée par l'organisation, implique un surengagement et donc un ris que élevé de burn-out, le célèbre syndrome d'épuisement professionnel. Dans un contexte économique tendu, ce syndrome prend de l'ampleur. La Belgique le considère déjà comme une maladie professionnelle, alors que la France se fait encore tirer l'oreille. Dans l'Hexagone, pourtant, un cadre sur cinq en aurait été victime, selon une étude de Technologia, un cabinet spécialisé dans les risques professionnels. Bref, nul est à l'abri. "
Voici le témoignage poignant et authentique de Loïc qui n'a pas eu peur de s'exposer (la plateforme compte environ 1500 professionnels de consultants, formateurs, coachs, manager, dirigeants d'entreprise .....) comme je l'avais exprimé dans ce blog : Transition, comment l'assumer ?

 Ancien cadre dirigeant dans un grand Groupe français, à 37 ans, j'ai fait un burnout néfaste (printemps 2013).

Les articles aident à comprendre même si, à vrai dire, le burnout relève avant tout d'une problématique identitaire. D'une philosophie mort-née, d'un idéal empêché, d'une étoile éteinte...

Alors j'ai fini par écrire un livre… Sous la forme d'un roman pour lire l'évolution des germes du burnout dans une vie, jusqu'à son explosion.


Le livre, c'est "Péninsule"

Puis j'ai quitté la grande Entreprise pour créer mon cabinet conseil. Je donne des conférences désormais sur le burnout pour les Grandes entreprises ("HP-HS : hauts-potentiels hors service") puis échange avec des dirigeants de PME "cramés" ou en passe de l'être


Mes échanges avec les dirigeants ou conférences sont données à titre gracieux

J'ai retiré de cette expérience "la banalité du mal" créée par les Organisations, elle rend les cadres complices d'un système qui détruit le sens et les idées et consume les plus vaillants. Comment éviter que ça ne se reproduise ?

J'ai fini par créer un cabinet conseil spécialisé dans la libération des organisations. Le Cabinet, c'est "Stratao" Notre positionnement :  "Liberté et Commandement au sein des organisations"

Je me tiens à votre entière disposition pour vous permettre d'aider un Dirigeant en burnout (présupposé ou avéré).

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...