15 mai 2014

Sexualité et handicap

Réflexions et témoignages : extrait de l'article "les informations dieppoises"

Désire-moi si tu veux !

La sexualité et la vie affective chez les handicapés reste un sujet tabou. L'APEI de la région dieppoise organise un colloque sur le thème pour faire valoir ce droit intrinsèque.
Dernière mise à jour : 13/05/2014 à 10:06


 Mathieu et Perrine sont ensemble depuis quatre ans et vivent à Janval.

Pas de doute, l’arrivée de Nancy Couvert à la tête du pôle des adultes handicapés de l’Association de parents et amis d’enfants inadaptés (APEI) de la région dieppoise a eu du bon.


Pour elle, pas question d’esquiver la question de la vie affective et sexuelle des personnes handicapées et si jeudi 15 et vendredi 16 mais prochains, un colloque se tient sur le sujet, c’est grâce au travail qu’elle mène depuis trois ans pour sensibiliser tous les professionnels. « Des éducateurs aux personnes de l’administration, des chauffeurs aux personnels de ménage, tout le monde sait qu’on travaille sur ce thème », assure Nancy Couvert.

Tabou féroce
Car le constat, c’est que ces personnes en situation de handicap mental n’ont pas eu accès à la connaissance et l’échange sur l’émotion, les sentiments, la sexualité, tant au niveau des institutions que dans leur foyer familial.
En savoir plus >>

Voir aussi l'article de Paris Normandie : Un festival sans aucun tabou à Dieppe
En savoir plus >>

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...